Pourquoi pas un bassin intérieur ?

Piscine d’intérieur

Comme il n’y avait pas assez de place dans mon jardin, je n’avais pas d’autres choix que d’aménager un bassin d’intérieur si je voulais une piscine

C’est un luxe, mais quel bonheur de se détendre dans une piscine toutes les fois que j’en ai envie, sans avoir à subir les caprices de la météo !

Les atouts d’une piscine d’intérieure

Pour décompresser d’une journée de stress au travail, j’aime bien faire quelques longueurs avant de rentrer à la maison. Pour ça, je dois me rendre dans les piscines municipales couvertes, dans lesquelles on peut y nager même à la nuit tombée, et cela quelle que soit la saison. D’où mon idée d’aménager une piscine d’intérieure chez moi. Je vois déjà tous les avantages que ce type de bassin va me procurer et j’en rêve...

D’abord, printemps, été, automne ou hiver, je peux m’adonner à mon passe-temps favori vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. En intérieur ou en extérieur, l’aménagement d’un bassin privé coûte cher, certes, mais en choisissant de l’installer "indoor", j’ai la satisfaction d’amortir mon investissement en profitant à tout moment de ma piscine. Par ailleurs, comme mon bassin est préservé des impuretés et des pollutions extérieures, la qualité de l’eau de ma piscine reste optimale.

De ce fait, le traitement de l’eau est plus allégé. Il n’y a pas alors besoin d’utiliser beaucoup de produits chimiques pour obtenir une eau de baignade saine et claire. Et moins de chlore et moins de brome, c’est réduire les allergies et les irritations sur ma peau, surtout que j’y plonge chaque jour. Enfin, je suis dispensé des désagréments liés à l’hivernage du bassin à chaque arrivée des premiers frimas.

L’installation d’une piscine intérieure

Carrelage de piscine

A la différence d’une installation en extérieur, aménager une piscine enterrée dans un espace clos est soumis à de nombreuses contraintes. En effet, comme un environnement fermé bâti n’est pas conditionné à supporter des tonnes d’eau, des travaux de mise aux normes peuvent être à programmer, pour que cette nouvelle installation ne mette pas en péril la solidité du bâtiment. C’est pourquoi il est fortement conseillé de construire la piscine au rez-de-chaussée et non à l’étage.

En outre, il est aussi recommandé d’opter pour une pièce avec un plafond assez haut afin que l’air puisse bien circuler. Chic, ma véranda répond parfaitement à ces critères ! De plus, cette pièce est assez éloignée des lieux de vie. Je ne serai pas gênée par les bruits des pompes à piscines et autres, sans oublier les odeurs très désagréables des produits pour l’entretien de l’eau. Néanmoins, je dois revoir sérieusement son isolation, pour ne pas indisposer mes voisins.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue qu’une pièce abritant une piscine est constamment soumise à l’humidité. À cet effet, l’endroit doit bénéficier d’une excellente ventilation afin que les moisissures ne s’installent pas sur les murs. Sinon, pour ralentir les effets néfastes de l’humidité, je vais opter pour un revêtement mural anticorrosion. Et toujours dans cette optique, je vais également acheter un déshumidificateur. Associé au système de chauffage, cet appareil m’assurera une bonne hygrométrie de l’air ambiant.

Écrit par Romain le dans Univers de la maison

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : kgx7x5qs7i