Cultiver son jardin d’hiver

Serres, abris, patios, maison... L’hiver venu, c’est le moment de faire "migrer" ses plantations à l’intérieur et, au jardin, de se tourner vers les espèces rustiques. Pour les amoureux de l’exotisme, la véranda est en outre le lieu idéal pour s’adonner à son passe-temps favori : le jardin d’hiver offre un charmant mélange de jardin et de maison, où l’on peut avoir l’impression d’être dehors quel que soit le temps. Avant de le réaliser, il faut réfléchir aux conditions de culture et aux espèces végétales que vous y ferez pousser.

Fleurir son jardin... même en décembre

Bruyère

À l’heure où la végétation est au repos et la nature endormie, on a tendance à penser qu’aucune fleur ne pourra survivre durant la rude période hivernale. Et pourtant, certaines plantes vivaces nous offrent la chance de pouvoir égayer nos intérieurs en cette saison : bruyère et primevères des jardins orneront superbement vos jardinières et nécessiteront un entretien minimal.

L’hellébore, de son petit nom Rose de Noël, fleurira théoriquement en cette période de fêtes (de décembre à mars). Se parant de jolis pétales aux tons blancs-rosés, elle ne fleurit en revanche pas avant la deuxième année après sa plantation. Offrez-lui du terreau spécial vivaces, un peu d’attention et une bonne dose de patience : vous ne serez pas déçu du résultat !

Quelles plantes choisir pour un jardin d’hiver ?

Citronnier Dans un jardin d’hiver pouvant connaître des températures assez chaudes, des spécimens tels que le croton et l’areca s’acclimateront particulièrement bien, moyennant un arrosage régulier.

D’autres espèces exotiques comme la passiflore ou certains arbres à agrumes nains (citronnier des Antilles ou des Quatre saisons) s’y porteront sans aucun doute très bien. Mais il leur faut à tout prix une lumière et températures naturelles, et non pas un chauffage artificiel qui a pour effet néfaste d’assécher l’air.

Le cédratier "main de Bouddha" avec ses fruits si particuliers et ses fleurs au doux parfum citronné, embaumera la verrière comme pas un ; il lui faudra peu d’entretien. Des plantes de saison plus classiques, telles que l’aster, le chrysanthème et le narcisse, pourront être mises en pot à l’automne afin de fleurir dès le début de l’hiver.

Bougainvillée

Les espèces pour une véranda peu exposée

Si votre verrière profite peu de la chaleur du soleil, les températures risquent fort de descendre en dessous des 10°C. On pourra alors opter pour le bégonia ou le bougainvillier, plante grimpante qui montrera sans tarder sa vivacité en montant sur le premier support venu. Cette plante brésilienne nécessite un arrosage fréquent mais pourra aisément s’épanouir dans un pot placé en hauteur, même durant l’hiver. Veiller tout de même à la protéger des gelées les plus rudes à l’aide d’un voile d’hivernage.

Enfin, le citronnier se plaira sans problème dans un jardin d’hiver même par basses températures : il faudra toutefois être précautionneux quant à l’arrosage, qui ne doit pas le laisser avec les "pieds dans l’eau" au risque de faire pourrir ses racines. Enfin, les pensées et violas vous offriront toute une variété de couleurs et auront l’avantage de perdurer jusqu’au printemps.

Écrit par Romain le dans Univers du jardin

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : caq9zgybge